C’est décidé, cette fois, le transport se fera en camping-car ! C’est un mode de déplacement qui présente de nombreux avantages et que les familles adoptent de plus en plus. Si on reste en France ou si on se rend dans l’une des villes limitrophes, le camping-car est probablement une solution combinant la praticité et l’économie.

Les avantages du camping-car

En effet, il est possible de s’arrêter quand on veut, pour prendre les repas ou les goûters, prendre des photos ou admirer les paysages, visiter les petits villages tout du long, se dégourdir les jambes, etc. Et le camping-car est bien plus confortable qu’une simple voiture, garantissant un meilleur voyage pour les enfants qui peuvent s’allonger tranquillement sur les couchettes, jouer et s’amuser dans un plus grand espace que l’habitacle d’une voiture, etc. Mais par-dessus tout, on peut se passer de louer des chambres à l’hôtel, de louer un appartement ou une maison, on a sa maison avec soi. Ce qui fait du bien au portefeuille mais l’économie ainsi réalisée permet de faire d’autres activités, d’acheter des souvenirs et des cadeaux pour soi, pour ses amis et sa famille. Bref, le camping-car a tout bon. Mais pour que le voyage se passe dans les meilleures conditions, une bonne organisation s’impose. On n’improvise pas un voyage en camping-car.

L’essentiel

Pour un voyage en camping-car, ce qu’il faut emmener l’essentiel sans s’encombrer. Autrement dit, emporter ce dont on a besoin mais pas tout ce dont on a besoin chez soi. L’équilibre est important tout en se montrant prévoyant. Raison pour laquelle partir en camping-car requiert une organisation particulière. Pour ne pas remplir son camping-car de tout et du superflu, il faut faire un check-list avant le départ et de cocher au fur et à mesure ce qui est rentré dans les valises. Un tel check-list permet aussi de visualiser le nombre de bagages et de déterminer si oui ou non tel article est vraiment nécessaire pour le voyage. En gros, on peut citer 4 grandes catégories d’éléments à considérer, notamment les papiers personnels et ceux de la voiture, les différents matériels, la préparation technique du véhicule et le trajet proprement dit.

Papiers et assurances

Pour un voyage en camping-car, divers papiers sont indispensables. D’abord, ceux des occupants du camping-car, en premier lieu, le permis de conduire du chauffeur et les cartes d’identité de chacun. Se munir des passeports, valides et en bonne et due forme, au cas où le voyage mène vers un pays où ce document est requis. De même le visa si l’entrée dans tel ou tel territoire l’exige. Il faut aussi les certificats internationaux de vaccination, en fonction du pays de destination. Et surtout, les cartes européennes d’assurance maladie ou les cartes vitales. Puis, les papiers du véhicule, c’est-à-dire la carte grise, l’attestation d’assurance et au cas où, un exemplaire de constat amiable. Côté assurance, il faut s’assurer que la garantie d’assistance est à jour et que les autres prestations des autres assurances sont suffisantes, par exemples celles des cartes bancaires.

Le camping-car, le trajet

Il est important de vérifier minutieusement l’état du véhicule avant d’entreprendre le voyage et pour cela, peut-être l’amener chez le garagiste qui dispose du savoir-faire et de l’équipement adéquat pour un tel contrôle. Ce qu’il faut vérifier précisément, c’est le niveau d’huile moteur et celui du liquide de refroidissement et le niveau du liquide de frein. Puis, vérifier la pression des pneus et l’état des éléments du véhicule tels que les éclairages, le chauffage et l’extincteur (sa date de validité). Les batteries sont aussi à contrôler, de même que l’essuie-glace, le liquide lave-glace, etc. Pour le trajet, il faut s’informer sur l’encombrement de la route, les horaires pendant lesquelles la circulation est plus fluide et disposer d’une carte routière et d’un plan de l’itinéraire. Il faut aussi penser à la monnaie pour les péages et marquer les arrêts de ravitaillement pour recharger la batterie, changer l’eau, etc. Il est tout aussi important de décider à l’avance de s’arrêter pour dormir la nuit ou non. A ne pas oublier que les camping-cars n’ont pas le droit de stationner en bord de mer, dans les lieux classés et près des monuments historiques.

Ce qu’il faut emporter

Pour partir en camping-car l’esprit serein, il y a un certain nombre de choses qu’il faut absolument emmener avec soi. Dans les valises, il faut prévoir des vêtements de rechange pour le voyage si celui-ci est assez long, des vêtements adaptés au pays de destination et à la saison, peut-être des lunettes de soleil, aussi bien pour le voyage que pour le séjour, des livres et des jeux pour petits et grands. Une trousse de secours est indispensable et doit contenir : désinfectant, gaze et pansements, ciseaux, antidouleurs, répulsif, crème apaisante, crème solaire et crème pour les coups de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *