Lorsque vous voyagez par avion, il y a un certain nombre de droits qui sont vôtres, et il est primordial que vous les connaissiez. En fait, n’oubliez pas qu’une compagnie aérienne ne va pas forcément vous dire qu’elle vous doit tel ou tel dédommagement, il faut parfois que vous alliez vous-même le réclamer. Mais bien sûr, comment réclamer quelque chose que vous ignorez vous-même ?

Vous avez des droits, faites-les valoir !

Aussi, prenez le temps de vous informer, visitez le site de votre compagnie avant votre départ. Même si aucun incident ne vous arrive, et c’est le vœu de tout passager, ce sera toujours des informations gagnées et qui vous serviront forcément un jour ou l’autre. Pourquoi disons-nous cela ? Parce que même si aujourd’hui, les compagnies aériennes, les réservations, les billets, l’embarquement et toutes ces autres choses relatives aux voyages sont mieux contrôlés technologiquement, des incidents surviennent constamment. Il faut vous y attendre et pour ne pas vous énerver inutilement, dites-vous bien que cela n’arrive pas qu’aux autres. Alors, informez-vous et le cas échéant, faites valoir vos droits.

En cas de retard du vol

Si votre vol n’est retardé que de quelques minutes, voire d’une heure, en général, cela ne tire pas à conséquence. Tout peut se rattraper dans un tel laps de temps relatif. Mais supposons que le retard est de 2 heures ou plus et même davantage. Dans ce cas-là, les dommages que cette situation peut engendrer dans votre emploi du temps, dans votre travail ou financièrement parlant peuvent être énormes. C’est la raison pour laquelle, la compagnie est obligée de vous indemniser et la somme qu’elle vous doit est en fonction du trajet que vous deviez faire pour votre vol. De plus, vous avez droit soit à des boissons, des repas ou un hébergement à l’hôtel, selon les circonstances.

Si le retard est très important

Pour un retard d’au moins 5 heures, vous avez le droit de demander le remboursement de votre biller, mais seulement si vous décider d’annuler votre voyage. Mais si vous êtes en correspondance, vous pouvez demander la prise en charge du vol retour vers votre point de départ initial. Mais si le retard est d’au moins 3 heures à votre arrivée, vous avez droit à une indemnisation une fois arrivé. Le montant est compris entre 250 euros et 600 euros.

En cas de surbooking

Le surbooking est un cas auquel il faut vous attendre, car c’est une pratique fréquente par les compagnies aériennes. Mais avant de refuser des passagers à l’embarquement, sachez que la compagnie est dans l’obligation de faire appel à des volontaires au cas où certains peuvent ou veulent différer leur voyage en échange d’une compensation financière. Puis, ils sont placés sur un vol différent ou bien, leurs billets leur sont remboursés dans le cas où ils renoncent à leur voyage. C’est seulement lorsqu’il y a peu de volontaires que la compagnie se voit contrainte de refuser l’embarquement à certains passagers et ceux-ci qui le sont contre leur gré reçoivent une compensation financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *